3 aménagements à faire dans une maison pour senior

Lorsqu’une personne prend de l’âge, des difficultés de mobilité et d’acuité apparaissent progressivement. Pour éviter les risques de chutes et pour prévenir les accidents, certains aménagements doivent être effectués à l’intérieur et à l’extérieur du domicile d’un senior. Retrouvez trois principaux agencements à prévoir.

L’installation de rampes et de mains courantes

À partir de 65 ans, les pertes d’équilibre et de motricité sont de plus en plus fréquentes. Le Guide du Senior détaille ces problèmes dans ses dossiers consacrés aux personnes du 3ème âge. Pour garder ainsi une autonomie, la maison doit être aménagée en fonction de ces difficultés. Pour les aider à passer d’une pièce à une autre, il est ainsi conseillé d’installer des rampes et des mains courantes. Ce sont des barres de soutien qui facilite les déplacements, surtout dans les endroits dangereux comme les escaliers.
Ces barres peuvent être fixées à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. Heureusement, la pose d’une main courante ou d’une rampe ne nécessite pas de grands travaux. En effet, cela se fait en quelques heures pour un ouvrier compétent. Il est recommandé d’en placer dans tous les lieux propices aux chutes, comme les sols pentus et les marches. Non seulement elles servent d’appui, mais elles contribuent aussi au soutien visuel lors des déplacements.

La sécurisation de la douche

La salle de bains est la pièce où la majorité des accidents et des chutes se produit. L’enjambement d’une baignoire devient par exemple très difficile et surtout très risqué. Pour y remédier, des aménagements sont à faire. Si vous avez une baignoire, troquez-la contre une douche. Cette dernière est placée au sol, donc plus facilement accessible. L’importance des travaux engagés peut paraître rédhibitoire. Toutefois, dans certaines conditions et en fonction des revenus, des organismes prennent partiellement en charge les frais engagés.

Le bidet, essentiel autrefois dans une douche, est aussi une solution alternative. Optez pour l’aménagement de barres d’appui et de siège pliable pour faciliter l’utilisation de la salle de bain. Mettre des tapis antidérapants est également conseillé pour éviter de glisser sur le sol humide. Tous les agencements contribuent à garantir le confort et la sécurité de la personne âgée pour qu’elle puisse se laver sans risquer un accident grave.

L’amélioration de l’éclairage

À la tombée de la nuit, et même durant la journée, la vue d’une personne de 3ème âge est diminuée. Les risques de chutes sont donc importants. C’est pourquoi il est conseillé d’aménager un système d’éclairage adéquat. Commencez par mettre des lampes plus lumineuses, surtout dans les escaliers et les marches et élevez le niveau d’éclairage dans toute la maison en multipliant les sources de lumière.

La nuit, des veilleuses doivent rester allumer pour aider le senior à se déplacer sans forcément chercher l’interrupteur. Un chemin lumineux est d’ailleurs recommandé dès la tombée de la nuit pour qu’il puisse se repérer. Améliorer le système d’éclairage peut aussi passer par le placement des interrupteurs éclairés dans toute la maison. Les ampoules avec un détecteur de mouvements sont aussi très efficaces.