Quelles opérations faire pour rénover un meuble en bois ?

À usage ornemental ou fonctionnel, un meuble en bois se met au cœur d’un appartement pour y ajouter une touche naturelle. Au fil du temps, celui-ci va présenter des traces d’usure ainsi que quelques fissures superficielles. Malgré tout, il est possible de redonner à un mobilier son aspect initial ou bien mieux encore. Accompagnés d’une main de maître, les techniques de rénovation des meubles en bois promettent des résultats impressionnants. Pour arriver à de tels effets, voici les opérations à réaliser.

Le décapage

Ce travail consiste à effacer les anciennes finitions pour retourner le bois à son état brut. Vernis, peintures, ainsi que toutes sortes de revêtement sont à éliminer de la surface du meuble jusqu’à ce que celui-ci retrouve sa teinte d’origine. Un produit décapant est aussi nécessaire pour la réalisation de cette opération. Ce dernier sert à fixer toutes les textures ajoutées sur le bois pour mieux les frotter à l’aide d’une brosse à poils durs. Une fois la surface devenue homogène, il ne reste plus qu’à nettoyer le meuble à l’aide d’une éponge humide.

Le décirage

Le décapage n’est pas très pratique pour un meuble en bois ciré. Selon les professionnels, un décirage est largement mieux. Cette technique résulte des nouveaux trucs et astuces pour l’entretien de la maison. Elle consiste à enlever les anciennes couches de cires accrochées sur les parois du meuble. De plus, elle permet au bois de retrouver sa teinte initiale sans être altéré. Le décireur doit être appliqué à l’aide d’un chiffon en coton et surtout en suivant le sens des fibres du bois.

Le rebouchage

Trous, fissures, rayures ainsi que toutes sortes d’éraflures enregistrées à la surface du meuble, des possibilités de réparation existent pour restaurer le bois à son état d’origine. Cette opération doit être réalisée après le décapage et le décirage. Afin de masquer les imperfections, il faut utiliser de l’enduit. Ceci permet de rendre la surface du bois lisse et onctueuse. Pour des fissures plus ou moins importantes, il est préférable d’utiliser une pâte à bois ou une rebouche bois. Pour un meuble à base de résine, il faut employer du mastic bois.

Le ponçage

Une fois que tous les préparatifs ont été effectués, toutes les surfaces du bois doivent être poncées pour les rendre lisses, nues et uniformes. L’utilisation d’une ponceuse vibrante n’est pas très recommandée pour les meubles, sauf pour ceux qui sont à base de bois ordinaires. Pour les matériaux en pins, en eucalyptus ou en chênes, il est préférable de poncer à la main. Cela permet d’avoir plus de précisions dans l’exécution de cette opération.

Les travaux de finitions

Pour avoir un résultat surprenant, de nombreuses éventualités s’offrent à tous ceux qui veulent rénover ses meubles en bois. Tout se repose sur le goût et le style de chacun. Cinq alternatives sont à pouvoir choisir, d’autres sont disponibles sur ce site de DIY.

  • La teinture : procure un effet à sa demande. Le meuble en bois peut avoir une teinte vieillie, irisée, blanchie ou métallisée.
  • L’huilage : met en exergue un aspect plus vif tout en gardant le caractère naturel et authentique du bios.
  • Le cirage : donne une ambiance traditionnelle à effet vieilli au bois.
  • Le vernissage : fait ressortir l’éclat du meuble en ajoutant une couche de peinture à la fois transparente et brillante.
  • La peinture : ajoute une quelconque couleur à son meuble en fonction de son style.