Quelle place laisser à son chien quand on est propriétaire d’une maison ?

Passé l’émotion de l’avoir accueilli chez vous, votre nouvel animal de compagnie doit profiter du meilleur confort possible pour s’adapter à son nouveau chez-soi. D’emblée, il est important de délimiter ses propres espaces dans la maison pour éviter une cohabitation chaotique.

Le lieu de vie

La priorité est de déterminer la zone de vie de votre toutou. Il ne faut surtout pas que cet espace se trouve au cœur de votre habitation. Votre chien ne doit pas être installé au milieu de l’entrée ou du couloir. Il est indispensable que vous puissiez circuler dans la maison sans devoir l’enjamber. Cela a un impact sur son confort et vous risquez de le blesser. Pire, ce genre d’emplacement incarne une position de domination. En effet, si le mettez près d’un tel lieu de passage, il va falloir que vous lui « demandiez » en quelque sorte la permission avant de pouvoir passer. C’est en raison de ce type de situation que des chiens deviennent agressifs ou se mettent à aboyer énormément lorsque quelqu’un pénètre dans la maison. Il arrive même que le chien refuse qu’on accède à l’endroit où il mange quand il prend ses repas. À terme, cela peut devenir dangereux. En outre, il est franchement déconseillé d’installer votre chien dans les chambres. Comme il s’agit d’un espace qui vous est personnel et qui est dédié à votre repos, il ne faut pas que votre animal y ait accès sans que vous donniez votre autorisation, car le problème de la domination risque de se poser à nouveau.

En clair, il vaut mieux placer votre nouvel animal de compagnie dans un coin préservé de la salle de séjour, au fond du couloir ou dans un coin à l’entrée sans gêner le passage. Médor doit pouvoir y profiter d’un maximum de tranquillité.

L’espace repas

L’idéal est de choisir une zone en retrait dans la cuisine. Votre chien doit toujours manger après vous. Il s’agit d’une règle très importante pour que vos relations hiérarchiques soient claires. Cela est aussi crucial pour l’éducation canine. Tous ces apprentissages ne sont pas toujours faciles, mais avec les sites comme Le Mag du Chien, vous trouverez de bons conseils.

Pour faire les besoins

Les besoins doivent toujours se faire dehors, cela va de soi. S’il s’agit encore d’un chiot qui apprend la propreté, il faut lui réserver un endroit pour uriner. Il faut systématiquement y placer des papiers journaux imprégnés de l’odeur de pipi, car cela l’incite à revenir au même endroit pour faire ses besoins. Évitez de choisir un lieu situé près de la zone de repas et de couchage.

Les règles à respecter dans le reste de la maison

Dans la maison, si vous interdisez l’accès d’une pièce à votre chien, il faut que tous les membres de la famille fassent la même chose, sinon, Médor n’obéira jamais. De même, le chien ne doit pas imprégner son odeur sur vos objets personnels comme les fauteuils ou canapés. Il s’agit d’un geste de domination de sa part.

Top